Naturopathie

Naturopathie


La Naturopathie s’apparente aux médecines traditionnelles avec plusieurs points communs essentiels :    

  • La connaissance, le respect, la stimulation de la force vitale et l’auto-guérison.
  • La primauté de l’hygiène de vie sur l’intervention. L’importance de la prévention.
  • La non iatrogénie.
  • La prise en charge de l’homme dans sa globalité.  Elle se distingue autant par son approche que dans sa philosophie par ses différents concepts :
    • Le Vitalisme : la naturopathie respecte et favorise l’équilibre de l’énergie vitale, l’intelligence biologique. Le praticien ne guérit pas, mais stimule et accompagne l ‘auto-guérison.
    • L’Humorisme : la  naturopathie identifie et corrige les surcharges,  les carences et normalise le terrain.
    • L’Hygiénisme : la naturopathie favorise l’hygiène de vie alimentaire, corporelle, physique et psychique.
    • L’Holisme : la naturopathie conçoit l’humain comme un tout indissociable, avec ses dimensions somatique, énergétique, psychologique, spirituelle et sociale.
    • Le Causalisme : la naturopathie considère le symptôme comme un signal, l’expression visible d’un désordre intérieur invisible, l’expression d’un déséquilibre.

 

naturo 01 

 

« De bonne humeur ou de mauvaise humeur ? »

 

drip 2201235 960 720L’Humeur, dans le langage courant, désigne l’ensemble de nos dispositions, de nos tendances, spontanées, irréfléchies, affectives, émotionnelles, instinctives, qui favorisent un état d’esprit positif ou négatif, un état d’âme joyeux ou triste, une attitude responsable ou résignée, etc… « Etre de bonne ou de mauvaise humeur » : expression connue et utilisée par nous tous !

Les Humeurs, au pluriel, désignent le sang, la lymphe, et l’ensemble des liquides extra et intra cellulaires, liquides dans lesquels baignent toutes nos cellules, tous nos organes, la totalité de notre corps. Ils sont constitués de plus de 60% d’eau et représentent plus de 70 % de notre poids !!! (L’eau, cet élément essentiel à la vie est le principal constituant de ce que nous sommes !!!).

De l’équilibre de nos humeurs, appelé aussi terrain humoral, (cette notion de terrain si chère aux naturopathes), dépend notre état de santé général.

Et si nos « humeurs psychologiques » étaient liés à nos « humeurs physiologiques » ? Ne pensez-vous pas qu’il puisse avoir un lien entre « bonne ou mauvaise  humeur » et notre état de « bien être ou de mal être » ?

"Venons-en à l’Humorisme."

Le plus important, avec le vitalisme, des différents concepts de naturopathie.

Les processus de transformation issue des principales fonctions de digestion et de respiration génèrent dans notre corps des déchets ou résidus métaboliques. Et ceux-ci, s’accumulent dans nos humeurs (sang, lymphe et liquides intra et extra cellulaires). Si la production de ses substances devient trop importante, (air, aliments et boissons de mauvaises qualités en trop grande quantité), l’élimination et l’évacuation  de ces toxines et produits toxiques, par nos émonctoires, ne se feront plus correctement.

Autrement dit, notre état de santé dépend essentiellement de l’équilibre entre : tout ce qui rentre dans notre corps (absorption par le nez et la bouche), et tout ce qui en sort (expulsion par notre peau, nos poumons, nos reins et nos intestins). De l’équilibre entre la production et l’élimination de ces résidus ou déchets dépend notre bien être !

Ces substances toxiques, peuvent être exogènes ou endogènes. Exogènes, venant de l’extérieur : café, thé tabac, alcool, drogue, aliments industriels saturés d’additifs chimiques, trop gras ou trop sucrés, pesticides, résidus médicamenteux, pollutions environnementales…  Endogènes, venant de l’intérieur,  résultant des transformations dues aux différentes fonctions métaboliques.

De nos jours, le principal déséquilibre du terrain  humoral se traduit par « l’acidification ». L’équilibre acido-basique, très important pour le bon fonctionnement de notre organisme, en est ainsi perturbé. La  circulation contrariée des nutriments, minéraux et oligo-éléments, de l’’apport en oxygène et du drainage de tous nos déchets, affectent fortement la vitalité et la longévité de nos cellules. Les troubles qui en découlent dépendent de plusieurs facteurs.  Chaque personne étant unique, chacune développera telle ou telle pathologie, l’exprimera et la vivra différemment, en fonction : de son  terrain héréditaire, de ses antécédents familiaux,  de son âge,de sa vitalité, de sa sédentarité, de son hygiène alimentaire (quantité et qualité de l’eau bue au quotidien) et de son hygiène de vie en général, de l’ancienneté de ses mauvaises habitudes… Sont concernés, la plupart des maladies chroniques, les maladies auto-immunes, certains rhumatismes, arthroses, décalcification, goutte, lithiases, certaines allergies et dermatoses,troubles digestifs, respiratoires, mais également certaines maladies psychiques... Même si toutes les pathologies ont des origines multi-factoriels, l'acidifition est dans tous les cas un facteur aggravant!

L’équilibre de nos humeurs est primordial. Le bon fonctionnement de notre corps dépend de la qualité de nos échanges cellulaires, de nutrition et d’élimination. Un terrain humoral trop pauvre ou trop riche, carencé ou surchargé,  ou mal épuré, empoisonné, entraine un déséquilibre, un disfonctionnement cellulaire et ouvre ainsi  la porte  à de nombreuses pathologies.

 

Nous comprenons tous ici la nécessité de s’intéresser à la qualité des nutriments que nous absorbons et de l’eau que nous buvons. Cette eau, qui constitue près de 70% de notre corps, solvant  exceptionnel et universel, principal transporteur de tous nos nutriments et déchets…

L’eau, l’élément le plus essentiel, de  développement et de maintien de la vie, de notre vie… H2O mérite toute notre attention. (Article dans rubrique Partage.)

Michel Le Gourrierec
36, Ancienne Route Nationale n° 2, Terre Rouge
97410 Saint PIERRE
tél. 06 93 62 42 02